cerdon

Le Bugey Cerdon méthode ancestrale est un vin rosé pétillant issu des cépages gamay et poulsard élaboré selon une méthode ancestrale.
Cette coutume locale très ancienne permet l’obtention d’un vin original et exclusif (unique en France et en Europe).


La méthode ancestrale se caractérise par les étapes de vinification suivantes :


Les vendanges se font manuellement et à maturité optimale des raisins. Ce procédé permet aux raisins de garder leur fraicheur et tous leurs arômes sans oxydation jusqu’à la mise en cuve.


Le pressurage est effectué chaque jour vendangé et trois fois par jour, sans égrappage, ni macération. Au cours du pressurage, le jus s’écoule dans des cuves où il va décanter : c’est le débourbage. Cette opération qui dure entre 24 et 36 heures va permettre de séparer le jus clair des matériaux solides (pépins, pellicules, grappes…) appelés bourbes. Le moût clarifié est ensuite pompé et stocké dans des cuves pour subir une fermentation partielle alcoolique.


La fermentation des jus de raisin s’effectue dans des cuves isothermes à basse température (environ 8°C). Cette première fermentation partielle, naturelle sans ajout ni de sucre, ni de levure, préserve la douceur, la couleur et les arômes du raisin. Elle s’étale sur une période d’un mois et se poursuit jusqu’à l’obtention d’un vin doux titrant autour de 7%vol. Ensuite la fermentation est stoppée par abaissement brutal de la température dans la cuve. Le vin est alors maintenu à une température de 0°C jusqu’à la filtration.


Cette filtration grossière permet d’éliminer les levures qui se seront déposées. Le vin rendu limpide grâce à cette étape conserve néanmoins encore suffisamment de levures pour poursuivre sa fermentation après sa mise en bouteille.


Ce premier embouteillage (prise de mousse) intervient généralement 1 mois ½ après les vendanges. Les bouteilles sont remplies puis capsulées. Elles sont ensuite stockées debout à température ambiante pour permettre la reprise de la fermentation naturelle. La fermentation alcoolique va se poursuivre et va procurer par dégagement de CO2 l’effervescence au vin. On dit que le vin ʺprend mousseʺ. Cette prise de mousse démarre entre 10 et 15 jours après la mise en bouteille pour une durée de 2 mois minimum. Cette étape est suivie du transvasement.


Le dégorgement consiste à éliminer par filtration stérile les dépôts et levures résiduelles dans chaque bouteille. Le vin est transféré grâce à une videuse iso-barométrique et part en cuves isobares à 0°C. Afin de produire une cuvée annuelle homogène une fois par mois on procède à une mise en bouteille (environ 3300 par tournée). Les bouteilles vides sont lavées à 80°C avant d’être remplies avec le vin filtré.


Enfin, on procède au bouchage définitif et au muselage (la pression dans la bouteille est de 5 bars). Les bouteilles peuvent alors être consommées.

       

CERDON RONDEAU Bernard

CERDON RONDEAU-GUINET Producteur de Cerdon, méthode ancestrale dans le Haut-Bugey
EARL RONDEAU-GUINET Hameau de CORNELLE 7 Rue des vignerons 01640 Boyeux Saint-Jérome Téléphone 04 74 37 12 34
bernard.rondeau01@orange.fr